Songs for a Dark Lady

ou Shakespeare & Music

OEuvres de Bassano, Byrd, Cooper, Holborne

Concert-lecture
avec
Michel Quagliozzi, lectures
Marie-Claire BERT et Michel Quagliozzi, flûtes à bec
Etienne Mangot, lyra viol
et dans le cadre de nos concerts tremplin, participation de Marcello Formenti, élève de l’Académie de Musique Rainier III de Monaco, orgue

Les riches cités italiennes, Rome, Florence et Venezia la Sérénissime emploient de nombreux instrumentistes à vent (Piffari), souvent compositeurs et facteurs de flûtes à bec, cornets et autres sacqueboutes … La renommée des Piffari italiens traverse bientôt la Manche. Le roi Henry VIII, lui-même flûtiste et violiste, invite à la cour d’Angleterre la famille vénitienne des Bassano pour y créer un consort de flûtes à la cour de Londres. Une des filles Bassano, Emilia BASSANO-LANIER devient enfin une poétesse reconnue aux accents féministes grâce à son seul et unique recueil de poèmes, Salve Deus Rex Judaeorum (1611). Elle retient notre attention aujourd’hui parce qu’elle pourrait être, de l’avis même de différents chercheurs, l’énigmatique et envoûtante « Dark Lady » des célèbres sonnets de Shakespeare. Elle l’aurait sûrement inspiré pour plusieurs personnages de ses pièces …

Samedi 16 Mai 2020 à 20h30 au Centre Culturel la Providence

Tarif normal : 15 euros - Tarif réduit (adhérents SMAN, La Semeuse, étudiants, chômeurs)  : 10 euros
gratuit pour les enfants accompagnés de - 16 ans

Achetez vos places